Catégorie : Droit commercial

Les actions successives engagées par un vendeur contre le fabricant, fondées sur l’ancien article 1134 du Code civil puis sur les articles 1641 et suivants du même code, tendent au même but, à savoir à la garantie du fabricant en conséquence de l’action en résolution de la vente intentée par l’acquéreur contre le vendeur…

En lire plus sur Actualités du droit

0

La Cour de justice de l’Union européenne vient de juger que, dans le cas où les actions de sociétés ayant participé à une entente illicite ont été acquises par d’autres sociétés, qui ont dissous les premières et poursuivi leurs activités commerciales, celles-ci peuvent être tenues pour responsables du préjudice causé par cette entente…

En lire plus sur Editions Francis Lefebvre

0

La loi pour un Etat au service d’une société de confiance du 10 août 2018 prévoit que, dans certains secteurs économiques, tout professionnel pourra demander à l’administration de prendre formellement position sur la conformité à l’article L 217-5 du Code de la consommation du contrat de garantie commerciale…

En lire plus sur Editions Francis Lefebvre

0

En 2020, tout le monde pourra accéder aux informations sur les bénéficiaires effectifs des sociétés. Actuellement Toutes les sociétés non cotées doivent déposer au greffe du tribunal de commerce un document relatif à leurs bénéficiaires effectifs précisant leur nom et domicile, ainsi que les modalités du contrôle qu’ils exercent (c. mon. et fin. art. L. 561-46, al. 2)…

En lire plus sur Revue Fiduciaire

0

À la suite d’indices transmis par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et d’éléments recueillis lors d’opérations de visites et saisie réalisées par l’Autorité de la concurrence aux sièges des entreprises (notes manuscrites, diaporamas, documents, tableaux), l’Autorité sanctionne 6 fabricants d’électroménager, parmi les principaux en France1, BSH, Candy Hoover, Electrolux, Indesit2, Whirlpool et Eberhardt Frères (distributeur de la marque Liebherr) pour s’être concertés à deux reprises, entre 2006 et 2009 (avec une période de suspension entre janvier 2007 et mai 2008), lors de réunions secrètes, sur les hausses des prix de vente conseillés (entente horizontale). Elle sanctionne également les fabricants pour s’être mis d’accord entre mai et septembre 2009 sur une modification des conditions commerciales appliquées aux cuisinistes pour les modèles d’exposition…

En lire plus sur Autorité de la concurrence

0