La scolarisation reste un droit même après seize ans